Le seigneur de Bombay

Publié le par Nath

Bombay est un monde.
Cruelle aux misérables, douce aux corrompus, elle grouille, vibre, enfle et dévore les imprudents qui gênent sa croissance. Pourtant, ceux qui goûtent trop longtemps à l'air vicié de ses rues défoncées ne peuvent plus s'en passer. Bombay est une drogue. Et le lieu de tous les possibles.
Là, vivent deux hommes qui ne se connaissent pas : Ganesh, un gangster, roi de la pègre - le seigneur de Bombay ; Sartaj, flic de quartier sur le retour, ancien play-boy vieillissant, qui a perdu ses ambitions et ses illusions.
Le grand bandistisme n'est pas de son ressort.
Mais un jour, Sartaj se trouve face au cadavre de Ganesh. Pourquoi le seigneur de Bombay s'est-il mis une balle dans la tête dans le sous-sol de son bunker flambant neuf ? De la réponse dépend la vie de vingt-six millions de personnes - de tous les citoyens de la région de Bombay.

Né à New Dehli en 1961, écrivain, scénariste et journaliste, Vikram Chandra est l'un des plus grands romanciers indiens de la langue anglaise. Le seigneur de Bombay, son chef-d'oeuvre a obtenu le Hutch Crossword Book Award en 2006 (le " Goncourt " indien). Professeur de littérature à Berkeley, Vikram Chandra partage son temps entre Bombay (Mumbai selon la nouvelle dénomination) et la Californie.

Publié dans Poche

Commenter cet article

Eric 20/04/2009 16:06

Les 1200 pages de ce livre ne doivent pas faire peur au lecteur qui se verra projeter dans cette Inde pleines de couleurs, de senteurs, où la vie n'est pas facile et la corruption un "sport national" ! Un livre prenant dans lequel on se prendrait à avoir de la sympathie pour les gangsters.