Rage

Publié le par Nath

Cali (Plon)

Le collectif, la fraternité, ces notionsqui ont l'air d'être des gros mots pour ceux qui font l'opinion sont une nécessité. Sinon, que reste-t-il à notre société ?
La violence. Ce qui signifie qu'il n'y aura de place que pour les nantis et les casseurs. Les grands penseurs et les grands intellectuels n'ont pas le monopole pour résoudre les problèmes du monde. Et l'artiste peut avoir la capacité d'activer la solidarité, qui est souvent le commencement des solutions. Les personnes qui sont dans la merde, mal logées, qui vivent une tragédie, n'ont pas besoin de connaître le pedigree des porteurs de solidarité. Ils attendent que l'on parle d'eux, que l'on prenne le temps de les écouter.
L'urgence pour eux, c'est de se sentir moins seuls. Et puis doit-on réfléchir au qu'en-dira-t-on lorsqu'on est porté par un élan de générosité ou de justice ?    Donc, que dirais-je aux grands penseurs ?
Que je les emmerde ! Cali


Publié dans Essais - documents

Commenter cet article