Le canapé rouge

Publié le par Nath

Michèle Lesbre (Folio)

Dans le transsibérien qui la conduit à Irkoutsk, tandis que défilent les paysages, Anne songe à l'amitié qui la lie à une vieille dame, Clémence Barrot, laissée à Paris. Elle lisait à cette ancienne modiste la vie de femmes libres et courageuses telle Olympe de Gouges, auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne... Et partageait avec elle des souvenirs tendres et douloureux : ceux des amours passées...

Le dixième livre de Michèle Lesbre est un roman lumineux sur le désir, un texte limpide sur le bonheur de vivre.

« Il sera difficile d'oublier Le canapé rouge. Sa petite musique russe, universelle, retentira longtemps à nos oreilles. »
Jorge Semprun

Publié dans Poche

Commenter cet article