Le désespoir des singes

Publié le par Nath

Françoise Hardy (J'ai lu)

Le désespoir des singes et autres bagatelles

Dans cette autobiographie déjà culte, avec la grâce qui la caractérise, Françoise Hardy ne cache rien des épreuves qu'elle a su traverser, de ses amours avec Jean-Marie Périer, puis avec son mari, Jacques Dutronc. Au fil des pages, on croise : Serge Gainsbourg, Salvador Dali, Michel Berger, Patrick Modiano, Étienne Daho, John Frankenheimer, France Gall, Michel Houellebecq et bien d'autres encore.

Mieux qu'un récit de souvenirs, Le désespoir des singes et autres bagatelles est une traversée des apparences, servie par une écriture d'une justesse remarquable, au plus près des émotions.

« Le désespoir des singes la rend plus proche encore de nous, comme une amie à laquelle on pense souvent mais que l'on voit trop rarement. Une femme d'une élégance absolue, qui ne cède jamais à la trivialité, ne confond pas intimité et déballage. » Olivier Noc ¤ Le Figaro

« Son autobiographie est aussi sensible que bien écrite. » Sophie Delassein ¤ Le nouvel observateur

« Une courageuse confession à la fois douloureuse et vivifiante, d'une implacable sincérité. Où est présente cette grâce un peu magique. » Bernard Pivot ¤ Le journal du dimanche

Publié dans Poche

Commenter cet article