En vert et contre tous

Publié le par Nath

cabrol.jpgLaurent Cabrol (Le Cherche Midi)

 

Le catastrophisme a fait son temps. Le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) érige en certitudes des résultats de recherches incertains ; plusieurs de ses membres démissionnent et font entendre leurs différences.

Oui, le climat a toujours varié, et ce souvent même avec des aléas encore plus dramatiques qu'aujourd'hui !

Oui, la France veut montrer l'exemple, mais cela ne sert à rien !

Laurent Cabrol a écouté tous les arguments et tire de ceux-ci une leçon de modération et de tolérance. Nous sommes allés trop loin, sans certitudes scientifiques, dans la lutte contre le réchauffement. Cabrol prône, à rebours du discours ambiant, une écologie positive, joyeuse et porteuse d'espoir. C'est vrai, dit-il, nous avons beaucoup de combats à mener pour soulager notre planète, mais ils sont bien différents de ceux que l'on nous invite à mener.

Laurent Cabrol réagit en écologue amoureux de la nature et non en écologiste partisan : cette différence de position est essentielle.

Il s'affiche, en somme, comme un solitaire qui ne veut pas le rester...

Après Et si la Terre s'en sortait toute seule ? (le cherche midi, 2008), Cabrol poursuit une réflexion de fond sur les enjeux écologiques contemporains.

Publié dans Essais - documents

Commenter cet article