Même le silence a une fin

Publié le par Nath

img111.jpgIngrid Betancourt (Gallimard)

 

"Enchaînée par le cou à un arbre, privée de toute liberté, celle de bouger, de s'asseoir, de se lever; celle de parler ou de se taire; celle de boire ou de manger; et même la plus élémentaire, celle d'assouvir les besoins de son corps...

J'ai pris conscience - après de longues années - que l'on garde tout de même la plus précieuse de toutes, la liberté que personne ne peut jamais vous ôter : celle de décider qui l'on veut être."

 

Même le silence a une fin raconte les six ans et demi de captivité d'Ingrid Betancourt dans la jungle colombienne aux mains des FARC.

Récit intime d'une aventure qui ne ressemble à aucune autre, voyage hanté, palpitant du début à la fin, c'est aussi une méditation sur la condition des damnés - et sur ce qui fonde la nature humaine.

Publié dans Essais - documents

Commenter cet article