Pas de répit pour les cafards

Publié le par Nath

CAFARDS.jpgGildas Girodeau (Cap Béar Editions)

Le fleuve de sang que Joseph et ses acolytes répandaient derrière eux avait pris sa source dans l’Afrique des années soixante et démontré sa puissance dévastatrice au Rwanda, en 1994. Paul Feder et son équipage le croisent en pleine tempête, au large de la Sardaigne. Le Commissaire Costes en débusque l’odeur fétide aux alentours de Perpignan. Mais Louise échappera-t-elle à la machine de mort lancée à ses trousses ?

Gildas Girodeau signe ici un polar haletant qui nous plonge dans le côté obscur d’une Françafrique guidée par d’inavouables raisons d’Etat.

« Le thonier fonçait à pleine vitesse dans la nuit noire, au moins dix-sept nœuds, la mer semblait calme. Pourtant une imperceptible houle commençait à l’agiter, menaçante respiration de la tempête approchant par le nord… »

Publié dans Nouveautés d'ici

Commenter cet article