Un léger passage à vide

Publié le par Nath

rey-copie-1.jpgNicolas Rey (Au Diable Vauvert)

Camarade lecteur, amie lectrice, heureux de te retrouver.

Franchement, si on m'avait dit que l'on se reverrait un jour, toi et moi.

Bon, tu sais comment les choses se passent.
Je ne vais rien t'apprendre.

Entre notre date de naissance et notre date de décès, il y a quelques moments dingues, des mauvaises passes et puis tout le reste.

J'ai retiré tout le reste pour t'offrir rien que des moments dingues et des mauvaises passes. Et des moments dingues, aussi.
Et des mauvaises passes.
Et ainsi de suite.

Bien à toi.

Commenter cet article